Vous êtes ici : Environnement

Environnement

 

Pourquoi trier nos emballages ?

Le recyclage est devenu une nécessité...

Parce qu'il faut protéger notre environnement : les quantités de déchets ménagers sont chaque année plus importantes et leur traitement, qui pose de nombreuses contraintes environnementales, coûte de plus en plus cher.

Parce qu'il faut éviter le gaspillage : avec des bouteilles en plastique on sait faire aujourd'hui des vêtements ou des tuyaux d'évacuation. Le verre recyclé est devenu la principale matière première pour la fabrication des bouteilles.
De nombreux documents sont imprimés sur du papier recyclé. Alors pourquoi jeter ce qui peut être réemployé ? En recyclant nos emballages, nous limitons ainsi l'impact de notre consommation sur les ressources naturelles.

Parce que le recyclage génère des activités nouvelles : il faut des hommes et des femmes pour collecter, conditionner et transformer les matériaux.


Le recyclage des emballages : une mesure économique et écologique

Hormis les déchets reçus en déchetteries, il y a trois grandes catégories de déchets recyclables (Consultez le guide du tri) :

1. Les emballages ménagers recyclable: Ils sont pour le moment collectés en porte-à-porte dans les sacs jaunes prévus à cet effet. A terme, ils seront reçus dans les colonnes enterrées.
On y trouve
:

  • Acier / Aluminium emballages métalliques, aérosols vides, boîtes de conserve, canettes, barquettes aluminium.

  • Plastique bouteilles et flacon en plastique.

  • Cartons / cartonnettes boîtes carton, cartonnettes, briques alimentaires.

  • Petits emballages ferreux et non ferreux capsules Nespresso...

2. Le verre et tous les papiers: Ils sont collectés en points d'apport volontaire.
Exemple
: annuaire, cahier, catalogue, courrier, enveloppe, journaux, lettre, livre, magazine, publicité, prospectus.

3. Les bio-déchets: Ils seront collectés à partir de janvier 2017 dans les points d'apport volontaire avec les colonnes enterrées.

Il s'agit de l'ensemble de déchets organiques issus des repas et de leur préparation (restes de repas, épluchures de légumes).

 
La collecte des emballages ménagers recyclables a débuté en 2003 en porte-à-porte sur le territoire intercommunal.

La Communauté de communes a dans un premier temps mis en place la collecte en apport volontaire du verre et des papiers. Un contrat d'aide à la performance de collecte a été signé en 2011 avec la société ADELPHE.

Tous ces emballages collectés sont apportés dans un centre de tri.

C’est la société PAPREC qui est le partenaire de la Communauté de communes pour la reprise et la valorisation des matériaux suivants : acier, aluminium, bouteilles et flacons en plastique, papiers.

Le verre est traité et recyclé par la société OI à Vergèze.

La communauté de communes a signé une convention avec l’éco organisme ECO FOLIO permettant ainsi un soutien financier supplémentaire dans le cadre de la collecte de tous les papiers. Eco Folio apporte également une aide technique pour la communication des bons gestes du tri de tous les papiers.


Que deviennent les déchets recyclés ?

Le verre : les bouteilles, pots et bocaux se recyclent à l’infini.
Il faut recycler 1 tonne de verre pour obtenir 2000 bouteilles de 75 cl.

Les papiers, cartons : peuvent rester des papiers cartons ou bien être transformés en d’autres produits comme des matériaux pour l’isolation.
Avec 52 kgs de papiers recyclés on peut fabriquer 245 cahiers ou 150 magazines ou 625 prospectus ou 133 journaux. Le papier recyclé peut se recycler plusieurs fois.

Acier : il provient des boites de conserves, de certains aérosols. L’acier se recycle à l’infini et permet de fabriquer des pièces automobiles, ou bien d’autres emballages (boites de conserves).
8 boites de conserves permettent de fabriquer une casserole.

Aluminium : la plupart des canettes de boissons et des barquettes sont en aluminium. On les recycle à l’infini pour en faire par exemple des radiateurs ou des fers à repasser.

Bouteilles et flacons en plastique : 15 bouteilles en plastiques permettent la réalisation d’un pull en polaire ; 500 flacons de produits d’entretien en plastique sont nécessaires pour la réalisation d’un bac de collecte.